prograg1Le Salon International du livre de Mazamet dévoile le parrain de sa 9e édition.

Comme chaque année, les organisateurs du salon international du livre de Mazamet, prévu dimanche 27 mai au palais des congrès, présentent aux visiteurs un nombre impressionnant d'auteurs et d'écrits de tous genres. Les thèmes sont nombreux, romans, histoire, biographies, poésie...

Toutes les générations et tous les publics y trouvent leur bonheur. Il est une tradition qui a perduré depuis sa création, c'est de placer chaque édition sous le regard attentif et bienveillant d''un parrain. Marc Galabru fut le premier et un des plus fidèles à l'événement, avant sa disparition.

2018 ne faillira pas à la tradition; les bénévoles de l'association culturelle du Tarn sud, présidée par Michel Sabarthès, ont désigné le parrain du prochain rendez-vous. Il s'agira d'un amoureux du cheval, du milieu équestre, une personnalité reconnue des turfistes et un écrivain, à la fois prolifique et éclectique. C'est Jean François Pré qui présidera le 9e salon mazamétain du livre.

Cet amoureux du cheval, âgé de 66 ans, était chroniqueur hippique à Tiercé magazine et au Parisien. Il est présent à la télévision où, pendant près de 10 ans, il commente les courses en direct, d'abord au côté de Léon Zitrone et d'André Théron, puis en solo avec son équipe. Sur TF1, il était le «Monsieur Cheval» jusqu'en 2012. La retraite, en 2013, lui a permis de se consacrer à sa carrière d'écrivain. Après un premier ouvrage en 1997, il imagine le personnage d'un commissaire à la retraite, Georges Langsamer, dont on peut, désormais, suivre les aventures.


90 ouvrages en concours :
Pour les organisateurs du salon et leur président Michel Sabarthès, le travail est intense. «Je viens de clore les inscriptions, avec un mois d'avance tant la demande est forte» explique le responsable. 150 auteurs sont inscrits à ce jour et 90 ouvrages en concours pour l'obtention d'un des 10 prix du salon. «Nous avons tous les genres et tous les styles, la poésie, beaucoup de romans, la littérature pour enfants.... Trois éditeurs sont en concours avec de nouveaux venus, des Suisses, Belges, Néerlandais, . Les élèves du collège Jean Louis Etienne lisent des ouvrages, il vont, eux aussi, décerner le prix de leur établissement.»

 

 

 

« Un livre est une fenêtre par laquelle on s’évade » Julien Green.

 

Les Prix Litteraires