jula rollinEn attendant l'héritage de son palais sur le Tage et de ses mines angolaises, Julia Rolin vit et travaille dans le secteur culturel à Toulouse. À part une grande expérience pour dénicher chaque jour des petits instants de bonheur au prix de n'importe quelle pirouette, elle ne sait rien faire d'autre que lire et rêver. Son degré d'addiction à la lecture a très tôt atteint des sommets. Prise en flag une nuit de ses sept ans, enroulée dans une couverture, elle lisait à la seule lumière qui ne se voyait pas de la chambre parentale... la lumière du frigo ! Si, si ! En tous cas, depuis un demi-siècle, cette drogue douce distillée au rythme de trois livres par semaine ou par an, selon la vie qui coule, permet à Julia de s'évader. Oscar Wilde, Edgar Allan Poe, George Orwell, Umberto Ecco, Jean-Christophe Rufin, Jean-Marie Le Clézio, Philip Roth, Alessandro Baricco... Même si Julia ne sait pas compter et déteste les listes, cette énumération sans queue ni tête d'illustres écrivains explique en partie sa dernière lubie :

Ça lui a pris un matin, elle a écrit elle-même une histoire. Une belle jeune femme épanouie et sûre d'elle, amoureuse d'un homme qui a l'âge d'être son père. Adultère, crime, cavale et passion. Il y a des flics, des voyous et à un flingue près ce serait un thriller s'il n'y avait ce supplément qu'est la sensualité. L'érotisme assumé du roman, qu'elle ne voulait pas voir classé dans la catégorie « porno pour maman », a assez séduit Numeriklivres pour oser publier La fugitive, le premier roman de Julia Rolin (Entre-nous, tant-pis si le cliché du milliardaire et de la jolie fille fait immanquablement penser aux cinquante nuances. Julia n'a pas réussi à lire le best-seller mais pour parler de glam ou des lézardes des blessures intimes malgré l'argent et le pouvoir, situer l'histoire dans un univers privilégié serait plus aisé pour inspirer les sens que les émois de Zezette avec son partenaire chômeur cul-de-jatte !).

Depuis, elle n'arrête plus de raconter des histoires qu'elle teste sur WeLoveWords, une plateforme où plus de 25000 auteurs publient gratuitement leurs œuvres. Numeriklivres va éditer prochainement une courte nouvelle érotique sur les aventures d'une héroïne au charme sulfureux. Julia vient également d'écrire un roman de science-fiction aussi drôle qu'optimiste et planche sur une nouvelle légère et profonde pour un projet hypermégatopsecret porté par plusieurs auteurs ;-)

 

Bibliographie : La fugitive – roman érotique publié le 31 mars 2016 par Numeriklivres