( photo à venir) Au service de l’État et des plus grandes collectivités locales françaises, depuis près de 40 ans, l’auteur, né le 30 avril 1955, fervent adepte de la pelote basque, n’a jamais renié ses origines marines du Bassin d’Arcachon et girondines pour la décentralisation, ni ses valeurs humanistes et ses convictions sur le Service Public.

Après avoir participé à la rédaction des premiers textes de décentralisation de 1982 et 1983, Bruno Coudret a œuvré auprès du conseil général de la Réunion pendant près de 15 ans, puis dans le monde des communautés urbaines, devenues métropoles depuis : Bordeaux, avec Alain Juppé, Marseille avec Jean-Claude Gaudin et Lyon avec Gérard Colomb.

Menant en parallèle des activités syndicales et associatives, Bruno Coudret porte un regard critique sur la manière dont la décentralisation a évolué, en dehors des citoyens et sur les risques d’éclatement de la cohésion sociale de la France et des services publics.

Il suggère que notre avenir commun passera par un réveil citoyen et montre, au travers d’exemples vécus, qu’il est possible et souhaitable que les citoyens s’organisent, dans des formes renouvelées d’actions.