Jean ARMAND Jean ARMAND … Un nom d’auteur chargé d’histoire. Pourquoi deux prénoms pour faire un nom ?

Cet ouvrage va vous éclairer sur des chemins de vie hors du commun. Né en 1942 il a, jusqu’à l’âge de six ans changé plusieurs fois de prénom auquel était accolé un numéro matricule.

Jean ARMAND n’a jamais connu ses parents.

Jusqu’où par une faute administrative, on peut détruire une enfance et par voie de conséquence, tronquer, altérer, mutiler une vie entière.

Les parents « de substitution » ont par la suite tout fait pour qu’il devienne un rejet de la société.

Tous les ingrédients étaient réunis pour l’entraîner vers la délinquance de quelqu’ordre que ce soit, et mieux encore, vers l’acte ultime.

Contre toute attente, il est là ; il écrit pour témoigner.

Inconsciemment sans doute, il s’est toute la vie fixé un objectif : ÊTRE d’abord puisqu’on lui a toujours dit qu’il n’ était pas plus qu’un cancrelat, et PARAÎTRE.

Il veut faire passer un message fort auprès des jeunes qui, dans la souffrance, quelle qu’elle soit , démissionnent, baissent les bras.

Passionné par l’industrie, détenteur de plusieurs brevets d’invention, Jean ARMAND écrit des ouvrages techniques . Devenu ingénieur en génie mécanique fort tard, la route ayant été tortueuse , il a occupé des postes de direction dans des groupes de premier ordre. Il est devenu expert auprès de la Banque Mondiale, membre de la Chambre Européenne des Experts et conseillers techniques internationaux. Il a effectué des missions industrielles stratégiques dans le monde.

Depuis cinquante ans, envers et contre tout, malgré des orages violents parfois, son épouse est là, indéfectiblement, balisant la route, le guidant pour l’accompagner VERS QUI IL EST.

La carrière professionnelle est terminée. Jean ARMAND agit aujourd’hui , bénévolement pour une ONG. Il intervient essentiellement en Afrique qu’il connaît bien depuis les années 1970.

Dans divers pays, il transfère ses connaissances, son savoir son expérience à de jeunes ingénieurs

Il assiste des Etats africains ainsi que des entreprises au niveau du développement économique, assure des formations au management des savoirs-faire de l’entreprise.

Il mène des missions humanitaires , permet l’accès à l’eau potable et à l’assainissement.

En France, il accompagne de jeunes créateurs d’entreprise

Sa prochaine mission sera de rencontrer à la PJJ de jeunes adolescents cabossés par la vie.

Sa passion, le pilotage virtuel moyen et long courrier sur simulateurs PRO Air bus A 320 et Boeing 737/800.

Je serai heureux d’échanger avec vous, et vous attend au salon du livre.