Fernand SegonzacCette année, le doyen est un homme, Fernand Segonzac, poète reconnu par de nombreux prix et médailles dans le milieu littéraire. Né le 28 mai 1925 à Paris, il est revenu sur la terre tarnaise de ses ancêtres en 1943. Il a reçu le Prix Poésie au Salon du livre de Mazamet 2014.

En 1995, à l'âge de 70 ans, il se lance dans la poésie. 2014 est donc sa 20ème année de métier poétique, il a obtenu jusqu'ici 92 récompenses. En 2004, il publie un recueil de poésies «Vers l'infini» qui a obtenu à Paris le 1er prix du recueil en 2006. Il a publié entre autre «la France Touristique», «La France Mystique», «Quelques spécialités de nos Provinces». Son denier recueil paru en janvier 2014 «Le Pays Basque, le Béarn et les Hautes Pyrénées» a été dédicacé par le rédacteur technique des Amis de Thalie.

«Voici déjà 33 ans que je suis devenu retraité ; la retraite, à mon humble avis, n'est pas un arrêt de la vie active, c'est un nouveau départ pour réaliser ce que la vie professionnelle ne nous a pas permis de réaliser. Dès lors, selon nos désirs, il est possible d'avoir des activités diverses qui nous permettent de trouver et de vivre une vie agréable…», Précise-t-il, en rajoutant «la poésie me permet de «vivre», elle est l'évasion de l'esprit, tant utile à la vie !».

 

Thérèse SoudanOriginaire de la région lilloise, l’auteure est née et a grandi au sein d’une famille de musiciens.

Elle a vécu dans le Nord jusqu’en 2009 où elle a exercé, entre autres, des fonctions de responsable de formation et de chargée de communication.

Elle réside depuis cinq ans dans le Tarn.

A travers « Le bal des Aïeuls », son premier livre, ce sont trois ans d’écriture, d’enquête, d’échanges mais aussi de surprises qui produiront 486 pages d’une tranche de vie polonaise » confie Thérèse Soudan. L’auteur évoque « les jours heureux » qui coulent ses aïeuls au sein de la communauté française installé à Czestochowa avant et pendant les affres de la Grande Guerre. Cette saga familiale puise aux racines de cette ville polonaise et permet de la découvrir sous l’aspect historique méconnu et surprenant.  

Odile SavelliPresque plus en France, pas encore en Espagne, entre Atlantique et Méditerranée, Garonne et Pyrénées, Odile Savelli est née dans le Comminges authentique, elle y a vécu son enfance, avant de mener sa vie de femme à, Toulouse pour y retourner, retraitée, avide de se consacrer à l’écriture. Odile Savelli a écrit des nouvelles. Certaines sont publiées dans la collection Méli-Mélo des éditions Auzas.

Ses thèmes préférés tournent autour des sentiments en général, familiaux en particulier. Elle publie son deuxième roman « le clodo et le frigo », roman fantaisiste, à l’inspiration très différente du précédent, « Stendhal, Staline, Marguerite et moi »

la commune d'Auzas a le privilège d'avoir parmi ses associations les Éditions Auzas. Animée par Katy Troy et Odile Savelli, cette maison d'édition aide une trentaine d'auteurs à publier et à diffuser leurs œuvres : nouvelles, récits voyages, et romans. Tous font honneur au territoire et avec d'autres auteurs régionaux.

Jean Louis RiguetJean-Louis Riguet est né en 1947, dans la Vienne. Veuf, il a deux enfants.

Il est membre de la Société des Gens de Lettres, du Bottin International des Professionnels du Livre et la Maison de l’Ecrivain et de la Littérature. Il a exercé la fonction de Notaire à Orléans.

 Autodidacte, l’auteur a commencé à travailler à l’âge de 15 ans ½, juste avec son Bepc. Il n’a pas le bac mais a suivi le cursus notarial, par correspondance, pendant son activité et a obtenu l’examen aux fonctions de notaire à 27 ans.

 Il a fait sa carrière dans le Notariat, à Mirebeau-en-Poitou, à Châteaudun, à Paris avant de s’installer à Orléans en 1989. Pendant un interstice de cinq ans, auparavant, il a été Conseil Juridique à Paris, dans un cabinet qu’il a créé avant d’être nommé notaire. Quelques années après et pendant quatre ans, il a enseigné au Centre de Formation Professionnelle des Notaires à Paris pour la préparation du Diplôme Supérieur de Notaire.

 Il a exercé des fonctions pour la profession de notaire : Membre de la Chambre des Notaires du Loiret, Président de la Chambre des Notaires du Loiret siégeant en Comité Mixte, Vice-Président du Conseil Régional des Notaires de la Cour d’Appel d’Orléans.

 Aujourd’hui, il est notaire retraité.

Il écrit depuis plusieurs années mais n'est publié que depuis 2012.

 A noter que Jean-Louis Riguet a obtenu un Prix  au salon du livre de Mazamet 2015.

marie pontiesMarie Ponties présentera son livre au Salon du livre paru chez Edilivre , maison d’édition alternative.

« Un gardien fidèle, une jeune fille charmante, un scientifique jaloux... Ce recueil de nouvelles est un cocktail d'émotions et de rebondissements. Les lecteurs voyageront d'un univers à l'autre, parfois envoûtés, souvent déroutés, mais toujours captivés ! Ils finiront bien par se rendre à l'évidence car les apparences sont trompeuses » !